Première édition de la Grande Soirée de la Fondation maman Dion

Première édition de la Grande Soirée de la Fondation maman Dion

Charlemagne, le 14 septembre 2015 – Mesdames Thérèse Tanguay Dion et Claudette Dion respectivement fondatrice et porte-parole et vice-présidente de la Fondation maman Dion, sont honorées que Madame Danielle Déry, présidente de Perlimpinpin et Monsieur Jean-Pierre St-Jacques, conseiller en placement chez Valeurs mobilières Banque Laurentienne, aient accepté la coprésidence d’honneur de la première édition de la Grande soirée de la Fondation maman Dion qui s’est tenu le jeudi 10 septembre 2015 au Capitole de Québec. « Nous sommes très heureux des résultats et nous tenons à remercier les gens d’affaires de Québec et de la Beauce qui ont accepté de contribuer au succès de ce premier événement de la Fondation maman Dion à Québec » ont souligné chacun leur tour, les deux coprésidents d’honneur de la soirée.

Équipés pour réussir
Admirablement animée par Archy, cette soirée s’est terminée par le spectacle de Brigitte Boisjoli qui, accompagnée de ses musiciens et du quatuor a capella QW4RTZ, a fait chanter et danser les 200 personnes qui s’étaient déplacées pour entendre des extraits de son tout nouveau disque Hommage à Patsy Cline. Tous sont ressortis ravis de cet événement qui a permis d’amasser 35 000$ nets pour les enfants de la région de la Capitale-Nationale. Rappelons que la Fondation s’est engagée à dédier toutes les sommes recueillies sur le territoire aux enfants de Québec. L’an dernier, 75 enfants ont pu bénéficier d’une trousse de la rentrée. Pour la rentrée 2015-2016, grâce à l’événement, la Fondation pourra en remettre le double, soit 150 trousses qui contiennent des fournitures scolaires, des vêtements neufs et des lunettes. C’est en collaboration avec les marchands BuroPLUS, Lunetterie New Look et L’Aubainerie que la Fondation maman Dion est mesure de remettre des trousses aux enfants.

Nés dans le bon quartier…
Une famille de la région était également présente pour venir témoigner des bienfaits de la Fondation. «Cette année, c’était la première fois que j’ai pu m’acheter des vêtements neufs pour la rentrée scolaire » a mentionné Éliot, 9 ans, qui fréquente une école de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries. Des études démontrent que les facteurs socioéconomiques tels que le revenu familial et le taux de défavorisation dans lequel évoluent les enfants, influent sur le taux de décrochage. Les enfants ne choisissent pas le milieu dans lequel ils grandissent.

Avec un taux de décrochage de 16% au Québec, un des plus élevés au Canada, la Fondation maman Dion s’est donnée le mandat d’agir pour tenter de le réduire en donnant une chance aux enfants des milieux, où le taux de pauvreté est élevé, de réussir là où les pronostics étaient peu encourageants.

Plus tard au cours de la soirée, la fondatrice de la Fondation maman Dion, Madame Thérèse Tanguay Dion a tenu s’exprimer : « Moi, j’ai 14 enfants, 32 petits-enfants et 44 arrières petits-enfants. Ils sont bien entourés de parents aimants, ils n’ont pas besoin de moi. Ma passion, c’est aider les enfants de toutes les régions du Québec. Les aider à arriver à l’école la tête haute avec des beaux vêtements, un sac d’école rempli à rebord et des lunettes, lorsqu’ils en ont besoin ».

Depuis 10 ans, la Fondation aide, en moyenne chaque année, près de 2 000 enfants de partout au Québec. « L’école est obligatoire, les enfants n’ont pas le choix d’y aller. Si pour des raisons économiques, des problèmes de santé ou pour toute autre raison, les parents ne peuvent fournir à leurs enfants ce qui leur faut pour réussir à l’école, la Fondation maman Dion est là pour eux. Merci de donner généreusement. » a évoqué Claudette Dion en conclusion de la soirée.


A propos de la Fondation maman Dion
La Fondation maman Dion a pour mission de favoriser l’épanouissement, le développement de l’estime de soi et le désir de réussir à l’école des jeunes âgés entre 6 et 16 ans issus de milieux défavorisés. En leur offrant des trousses de la rentrée scolaire, la Fondation compte donner une chance égale de réussir à tous les enfants du Québec mais aussi, à stimuler leur fierté. D’une valeur de 450$, chaque trousse contient des effets neufs tels que des vêtements, les fournitures scolaires de base demandées par l’école ainsi que des lunettes au besoin, après avoir passé un examen de la vue.